Dr GEORIS MEYRONET
Dr GEORIS MEYRONET  

La hernie discale.

Une hernie discale, si sévère soit-elle et peu importe son emplacement (cervicale, thoracique ou lombaire), commence toujours par un dysfonctionnement de l'articulation concernée. C'est la spécialité du chiropracteur d'ajuster une subluxation vertébrale .

Il est donc le spécialiste qu'il faut consulter en première intention lorsque l'on souffre de cette condition. 

Ma méthode permet de corriger cette subluxation qui en est la cause et qui a dégénérée vers une dégradation du disque intervertébrale jusqu'à la hernie.

Les différenttes pathologies ostéo-articulaire vue de profil (cf aux schémas ci-dessous)

Pour comprendre comment se développe une hernie discale il faut tout d'abord  présenter le mécanisme du fonctionnement d'un disque intervertébral ainsi que des articulations car ça va de paire :         

 Mécanisme et visualisation de la hernie discale : 

La chiurgie solution drastique mais  qui ne garantie rien, n'est pas l'unique traitement, quel que soit le degré de la hernie discale :

Cause et principe de la hernie discale :                             

A titre d'exemple une hernie du quatrieme disque lombaire a pour cause un dysfonctionement de l'articulation L4-L5. Une hernie discale de C6 a pour origine un probleme articulaire de l'articulation C6-C7.

En fait c 'est le mauvais fonctionnement des articulations de la colonne vertébrale qui va exercer une force inappropriée sur le disque et le pousser à développer une hernie selon la distribution de la pression exercée (se référer aux images ci dessous).  

 

On qualifie de : mediane, laterale ou posterieure la direction dans laquelle a migrée le disque en regard d'une racine nerveuse. Une hernie peut être aussi circonférentielle , sous ou  trans ligamentaire.

 

Si le dysfonctionnement articulaire n’est pas corrigé chiropractiquement, la hernie ne peut évoluer vers une guérison du disque...Pourquoi ?

 

Parce que le disque est un tissu avascularisé , cela veut dire qu'il n'y a pas de vaisseau sanguin qui va directement alimenter le disque.

La nature a une nouvelle fois bien fait les choses sinon nous serions constamment en hémorragie, car selon la nature des efforts que nous faisons, un disque peux supporter des centaines de kilos de pression.

Le disque est bien fixé entre deux corps vertébraux et même encore stabilisé par des ligaments qui participent au soutien de l'ensemble de la colonne vertébrale.

En fait, c’est le mouvement correct et l'amplitude optimal des articulations vertébrales qui le maintien en bon état, en le lubrifiant pour le régénérer afin de maintenir une épaisseur et un amortissement idéal.

Lorsque l'amplitude d'amortissement des capsules articulaires de part et d'autre d'un segment vertébral donné ne sont plus équilibrées, le disque intervertébral subit alors des pressions inappropriées qui au long cours si elles ne sont pas corrigées, conduisent à développer le phénomène d'hernie.

 

Je soigne tous les jours avec plus de 90% de succès des patients qui ont des indications opératoires et dans ma carrière il m'est arrivé très souvent de soigner des patients qui ont été plusieurs fois opérés du même disque ou disque adjacent, car tant que la cause n'est pas corrigée, cela entraine toujours les mêmes effets.

Ceci est tout à fait normal...Pourquoi ?

Car le chirurgien orthopédique ou neurochirurgien si bon soit-il, n'a pas vocation à soigner le dysfonctionnement  biomécanique qui génère la hernie mais à intervenir en se frayant un passage en découpant ou retirant des tissus sains pour arriver jusqu'à la hernie.

Cette intervention ne corrige pas la cause de la hernie mais au contraire fragilise la zone concernée, il ne peut être tenue pour responsable du mauvais résultat qui est relativement fréquent car ce choix s'est fait avec son patient. 

Son approche ne sera pas pourquoi on opère mais plutôt comment il va opérer ou pas.

La question ou débat est : Mal de dos : opère t'on trop ?  Comme l'indique le titre de la vidéo ci-dessus dans laquelle on rend compte que même les techniques chirurgicales les plus modernes ne corrigent pas la cause de la hernie et de fait la douleur qu'elle entraine qui a poussé le patient à se faire opérer. En fait une hernie peut être indolore si elle n'est pas en conflit avec le système nerveux. Il est donc plus aisé de comprendre que ce n'est pas la hernie mais un ensemble de facteurs qui génèrent cette douleur.

 

Ma méthode permet d'obtenir des résultats considérés parfois comme impossible par d'autres professionnels de santé car ils n'ont pas fait l'effort de complètement se renseigner sur tous les moyens scientifiques pour soigner une hernie discale.

Je recommande pour éviter d'en arriver à cette extrémité et d'être confronté à ce choix cornélien d'être opéré ou pas, de consulter avant que les symptômes ne soient trop importants.

L'idéal évidemment étant d'être soigné chiropractiquement tout au long de sa vie afin d’éviter le développement de ces pathologies, une fois qu'elles sont déjà installées, il faut les corriger et entretenir pour éviter qu'elles ne récidivent.

 

Notre cabinet

Dr Georis MEYRONET

Chiropracteur

Le Royal Luxembourg

9 Promenade des Anglais

06000 Nice

 

Besoin d’un rendez-vous ?

Appelez-nous au :
04 93 530 530

Horaires d'ouverture:

Du Mercredi au Vendredi

de 10h à 20h

Samedi de 10h à 14h30

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Dr GEORIS MEYRONET